• Les vacances étant enfin arrivées, j'en profite pour écrire un article concernant un livre que je viens d'acheter concernant la pédagogie Montessori : "Montessori à la maison".

    C'est un livre très concret qui présente 80 jeux pédagogiques à réaliser soi-même à partir de matériel de récup'. Il s'adresse aussi bien aux parents qu'aux enseignants mais aussi aux assistantes maternelles.

    Il est vrai que ce courant est à la mode en ce moment (surtout avec la parution du livre de Céline Alvarez) mais ayant une classe de GS cette année (et pour la première fois...), je me pose pas mal de questions quant à la mise en place d'ateliers et à l'envie d'apprendre des enfants. C'est pour cela que je me suis décidée à l'acheter.

    D'abord, le matériel : 

    Quand on fouille un peu sur internet, on trouve pas mal de matériel Montessori à des prix parfois exorbitants. Dans ce livre, le matériel est facile à réaliser : à partir de cartons, papiers, chutes de bois, de tissus, bouteilles, élastiques, caisses, pinces à linge, boutons et plein d'autres choses ! 

    Comment créer un espace Montessori (à la maison ou à l'école) ?

    L'auteure, Delphine Gilles Cotte, nous amène à nous poser 3 questions : 

    - A qui est destiné le matériel ? Différents âges, différents enfants ?

    - A quel endroit le matériel peut-il être rangé pour être trouvé facilement par les enfants ?

    - Quel matériel, en fonction des besoins des enfants, va-t-on fabriquer et installer ?

    Suivant l'âge des enfants, on mettra en libre-service un nombre différent d'activités. Pour des enfants entre 11 et 18 mois, elle explique qu'il n'est pas nécessaire d'en mettre plus de 3. Pour des enfants d'âge maternelle, on peut utiliser un meuble à tiroirs en plastique. Il suffit alors de mettre dans chaque tiroir le matériel nécessaire à l'activité et sur le devant des tiroirs de coller la photo du jeu pour aider l'enfant à faire son choix. On peut aussi utiliser un meuble à étagères dans lequel on range les boites et rajouter un rideau en haut du meuble : quand le rideau est ouvert, on peut aller choisir son activité. Si le rideau est fermé, c'est fini !

    Le livre : 

    Il est divisé en 8 parties qui mettent en avant un aspect du développement de l'enfant :

    1- Des exercices préliminaires

    2- Vie pratique

    3- Verser et transvaser

    4- A la découverte des sens

    5- Le tri

    6- Les pinces

    7- Les couleurs

    8- Les activités au jardin

    Chaque activité est présentée sur une double page avec le matériel nécessaire, des astuces, des témoignages.

    L'avantage de ce livre c'est qu'il se base sur du concret, on voit tout de suite de quoi il s'agit, les explications sont claires et succinctes. De plus, si vous aimez bricoler, fabriquer, construire, allez-y : Foncez !!!

    Quelques extraits pour vous faire une idée : 

    Afficher l'image d'origine

    Afficher l'image d'origine

    Deux autres livres me semblent pas mal (mais je ne les ai pas encore) :

    Jeux d'après la pédagogie Montessori : Pour favoriser l'éveil de votre enfant de 0 à 3 ans (dans la même collection) et Vivre la pensée Montessori à la maison.

       

    Pour le rangement

      

    Pin It

    votre commentaire
  • Un message à vous faire passer : Thierry Dias, auteur de "nous sommes tous des mathématiciens" a ouvert sa page facebook ici : facebook.com/tous.mathematiciens/
    Via cette page, il souhaite échanger avec les enseignants sur le thème des mathématiques et mettre à disposition des ressources et outils facilement exploitables en classe.
    Un premier événement aura lieu le jeudi 13 octobre à 18h sur la page Facebook : Thierry Dias interviendra en direct sur le thème des rituels mathématiques en classe et chacun pourra intervenir sur le chat.
     

    Venez nombreux !!!

    Et ici, un article sur son livre

     

     

     

     

      

    Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origineCa y est, je refais enfin un peu surface avec l'approche des vacances. La rentrée est toujours  un moment où tout nous tombe dessus, il y a plein de choses à gérer et je n'ai pas eu de temps pour mon blog... 

    Je vous présente quand même aujourd'hui un jeu (assez connu) que j'utilise en maths avec mes GS depuis cette semaine :                                                   le jeu des embouteillages (connu sous le nom de rush hour dans le commerce).

     

     Le "plus" de ce jeu c'est qu'on peut y jouer même en élémentaire !! L'an dernier dans la classe de CM1/CM2 où j'avais un quart temps, les élèves avaient un exemplaire de ce jeu au fond de la classe et allaient y jouer quand ils avaient un moment de libre.

    On trouve son utilisation dans le manuel "découvrir le monde avec les mathématiques, Situations pour la grande section" de Dominique Valentin.

    Les compétences travaillées :  - Se repérer sur un quadrillage.                                               - Respecter les règles de déplacement des véhicules.                                                           - Organiser mentalement une suite d’actions pour atteindre un but et être capable de la reproduire plusieurs fois. 

    Le but du jeu : Faire sortir la voiture rouge du parking  en respectant les règles d'action : avancer ou reculer sur sa ligne ou sa colonne. il est impossible de tourner ou de passer par-dessus un autre véhicule.

    Cette situation se déroule en plusieurs étapes : 

    1) on présente le matériel à la classe ainsi que les règles de déplacement : les véhicules ne peuvent qu'avancer ou reculer dans leur couloir (pas de virage à 90° et pas de changement de couloir).

    2) Appropriation de la situation en petits groupes : proposer une situation pas trop difficile au tableau (à la verticale pour que les directions soient les mêmes pour tous les élèves).Demander aux élèves ce qu'il faut faire pour faire sortir la voiture rouge ? Puis procéder par étapes pour déplacer les voitures jusqu'à ce que la rouge puisse sortir.

    3) Résolution de problèmes

    Les élèves résolvent chacun à leur place les différentes situations proposées sur les cartes à jouer. Ils ont aussi une petite feuille de contrat récapitulant toutes les cartes du jeu. A chaque fois qu'ils réussissent 2 fois à faire sortir la voiture rouge, ils peuvent cocher sur leur contrat le numéro de la carte à jouer résolue.

    Consignes pour les élèves : 

    - Tu prends une carte problème numérotée.

    - Tu disposes les voitures comme sur la carte problème.

    - Tu essaies de faire sortir la voiture rouge.

    - Quand tu as réussi à la faire sortir, tu remets els voitures à leur place et tu recommence pour être sûr de ta façon de faire.

    - Si tu y arrives une seconde fois alors tu peux mettre une crois dans la case de ta feuille de contrat.

     

    Dans la version de Dominique Valentin, le jeu de base est adapté : les élèves ne jouent que sur une grille 5x5. Il faut cacher une ligne et une colonne pour obtenir le jeu réduit.

    J'avais acheté pour ma classe un jeu mais évidemment, ce n'est pas assez alors une collègue m'en a prêté un et j'ai fabriqué les autres en plastifiant les grilles et les voitures et les élèves se débrouillent plutôt bien pour l'instant. Je n'ai pas encore mis en place les contrats mais ça sera fait la semaine prochaine.

    Voici le matériel que j'ai utilisé pour fabriquer les cartes et les grilles (5 x 5) : 

     Les voitures       Les grilles et les cartes problème

     

     

    Ici, j'ai trouvé quelques vidéos montrant les élèves en train de jouer 

    Pin It

    votre commentaire
  • Les Oralbums sont des  albums pour apprendre à parler. Contrairement aux oralisations classiques d’albums qui visent à habituer les enfants aux structures de l’écrit et donc à préparer de futurs lecteurs, les Oralbums proposent des textes de l’oral tels que les conteurs de l’oral en produisent. A chaque âge (ou niveau), correspond un texte adapté.

    L’objectif est d’améliorer les compétences de production orale des enfants, ce que l’on ne peut atteindre en oralisant des textes de l’écrit. 

    La démarche :
    - L’enseignant présente à plusieurs reprises les illustrations de l’album au grand groupe et raconte l’histoire dans le registre de l’oral, à l’aide des commentaires. Il est très important que l’enseignant ne se montre pas en train de lire.
     

    - On procède au jeu de la recherche de pages à l’aide de l’album photocopié pour chaque élèves (seulement les illustrations).
     

    - Les élèves doivent ensuite être capable de commenter les illustrations pour raconter l’histoire à leur tour, devant un petit groupe, le groupe-classe, voire une autre classe qui ne connaît pas l’histoire.

     

    Ce que cela favorise :

    - Diversification des pronoms que les enfnats utilisent,

    - Construction du système temporel de plus en plus élaboré

    - Complexification de la syntaxe

     

    Les albums et documents utiles :

     La grille d'évaluation PS/MS élaborée par Philippe BOISSEAU :  

    Quelques oralbums :

         

    Pin It

    3 commentaires
  • Afficher l'image d'origineUn appel aux âmes généreuses !! Comme vous le savez sans doute, je vais avoir des GS cette année. Je n'en ai pas eu beaucoup depuis ces dernières années (plutôt en fractionné) donc je n'ai pratiquement pas investi dans du matériel ou des manuels... C'est pourquoi, je fais appel à votre aide.
    Auriez-vous les ouvrages suivants ?
    - Collages et Arts visuels , GS (Retz)
    - Graphic'arts (access edition)
    - 30 phonèmes en 30 comptines
    - Réussir son entrée en production d'écrits GS/CP

    Ah, je cherche aussi désespérément "Bonne nuit Mulotte"...
    Merci d'avance à toutes celles et tous ceux qui me répondront !!

    Pin It

    3 commentaires