• Plan de travail

     J'ai expérimenté cette année (à la période 3) les plans de travail. Mes élèves sont assez autonomes cette année. De plus, la coopération marche vraiment bien ! J'ai des élèves à l'écoute des uns des autres et volontaires pour s'entraider. J'en ai donc profité pour essayer les plans de travail. J'ai plutôt l'habitude de travailler en ateliers, faire tourner les groupes d'ateliers, mettre des jeux dans mes ateliers, de la manipulation alors c'était une première pour moi de travailler avec des plans.

    Modalités : 

    Je suis à 3/4 temps donc ils travaillaient 3 jours par semaine sur leur plan, à raison d'une heure environ par jour (en général, le matin après la récréation).

    Organisation : 

    Ils avaient des exercices de réinvestissement obligatoires en maths et français (à faire dans le cahier du jour) et tout un panel d'exercices écrits mais aussi de la manipulation que je leur proposais. Dans le plan, il y avait aussi d'autres activiés comme de la lecture, de la poésie, des exposés...

    Correction / Evaluation : 

    Les élèves me mettaient leur plan de travail dans le cahier du jour (dans une pochette) et tous les jours je corrigeais ce qu'ils avaient fait. Ils devaient cocher sur leur plan les exercices qu'ils avaient réalisés afin que je m'y retrouve. Et moi, de mon côté, j'avais une feuille récapitulative où je reportais quel(s) exercice(s) avaient été faits et comment ils avaient été réussis.

     

    Mon bilan / ressenti : 

    D'abord, il faut  une classe avec un certain niveau d'autonomie (et volontaires) même si pendant le temps de plan de travail, je peux circuler pour aller voir les uns les autres, réexpliquer, remotiver etc.

    L'avantage c'est qu'il permet de différencier très facilement et chacun va à son rythme. Cela convient très bien aux bons élèves. Il a faut faire attention de bien adapter aux élèves en difficulté car sinon, il peut être rebutant  : c'est un travail proposé pour une semaine et certains élèves peuvent se décourager rapidement face à la "montagne" de travail. Ils peuvent se noyer dans toutes les informations. Il faut donc bien prendre le temps d'expliquer comment ça marche.

    Enfin, à la fin de la semaine les élèves ont à s'auto-évaluer sur leur travail( Je me mets rapidement au travail, Je suis autonome
    Je soigne la présentation et l’écriture, Je travaille suffisamment). Je fais de même de mon côté. Les parents ont ensuite à signer le plan de travail.

     

    Côté enseignant, pour être honnête, ça ne m'a pas plus... Ce n'est pas une façon de travailler qui me convient, je préfère de loin les ateliers. La correction est longue et fastidieuse parce que je reportais le résultat des élèves dans mes grilles, je devais sans cesse être derrière ceux qui n'avançaient pas en regardant à chaque fois où ils en étaient ("alors, montre moi ton travail. Tu en es où ?"). Pour chacun d'eux, je devais me remémorer ce qu'ils avaient fait ou non la veille pour les aider à avancer. Bref, trop compliqué à gérer ! Mais c'est largement de ma faute parce que ce genre de travail est très individualisé et j'aime bien savoir et noter où chacun en est. 

     

    Je partage avec vous le document modifiable et le pdf.

    Dites-moi ce que vous en pensez et si vous travaillez avec de plans de travail, racontez-nous comment vous vous y prenez, des astuces, des conseils...

      

     

    Le document PDF

     

    Le document modifiable

     

     

    En complément, voici le lien vers mon article sur les ateliers. Je me sens bien plus à l'aise dans cette organisation alors, je pense que ça vaut le coup d'y jeter un oeil !  l'article est par ici !!!!

    « Mes lecture : Enseigner l'histoire à l'écoleMon évaluation en poésie »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Solourd
    Jeudi 15 Avril à 13:57
    Bonjour,
    Peut être avez-vous eu des difficultés car vous n'avez pas fait un plan de travail mais une feuille de route. Le plan de travail est beaucoup plus individualisé et demande un temps de formation des élèves. Une fois que c'est installé par contre, ça roule. Mais effectivement ça demande un certain détachement de l'enseignant, accepter de ne pas tout contrôler et c'est vrai que ce n'est pas simple !
    Par contre je trouve qu'on connaît beaucoup mieux ses élèves et on arrive beaucoup mieux à cerner où ils en sont réellement.
    2
    Céline29
    Vendredi 16 Avril à 09:36
    Céline29

    Je travaille avec des plans de travail depuis le début de l'année pour mes CM1. Ça me laisse du temps pour mes CP. Au début de l'année, cela a été très compliqué.... Gros manque d'autonomie des élèves. Et puis au fur et à mesure, ça c'est mis en place. Mon plan de travail ressemble au tien, les activités obligatoire en haut, puis j'ai un tableau sur toutes les activités facultatives mais la consigne c'est activités facultatives si tu as fait 2 activités obligatoires sur le créneau disponible.

    Ensuite, même chase, un tableau pour évaluer le travail fait.

    Avec une classe double niveau très éloigné, je trouve cela pratique. Je ne suis pas sûre que je le garderai si j'avais un niveau simple ou des CM1/CM2 par exemple mais logiquement je vais continuer l'année prochaine en CP/CM donc je pense repartir sur mon plan de travail !

     

    3
    Vendredi 16 Avril à 14:09

    Merci pour vos points de vue ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :