•  Tout le travail pour les CM est sorti il y a deux jours, c'est l'occasion pour moi de vous donner ici les tableaux de programmation pour les modules, les fichiers, les jeux et les leçons pour le CM1 uniquement.

     

    Le document modifiable

    Le document PDF

     

    J'en profite pour vous dire que Craie Hâtive a fait un très bon document de synthèse pour les modules 1 à 5 (correspondant à la 1ère période à peu près). On y retrouve les compétences, les fichiers utilisés, les jeux, les annexes et le matériel dont on a besoin. c'est par ici

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Pour faire suite à ma longue séquence sur le Moyen Age, j'ai concocté un rallye lecture pour le CM concernant cette période.

    Je vous propose donc

    une série de livres pour le cycle 3

     Des tapuscrits

     les questionnaires

     Les solutions aux questionnaires

     

     Les livres  du rallye :

                     

      Les tapuscrits : 

    Le fabliau de Cocagne   

     

      Les questionnaires et leurs solutions :

    Il y en a 19 pour le moment. J'en ajouterai probablement d'autres dans l'été.

    Attention, il manque la solution de la BD "Angleot du lac


         

                

    Pin It

    36 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "matériel de classe"A la rentrée 2018, j'aurai un classe de Cm1 avec a priori 26 élèves mais dans mon école les effectifs bougent énormément...

    Voilà avec quoi je vais travailler en classe ainsi que mes élèves

    Les manuels et méthodes

    - Français : faire de la grammaire au Cm1 de F. Picot. Cette année, j'ai utilisé celui du Cm1-Cm2 et j'en suis satisfaite

    - Maths : la méthode MHM de N. Pinel. Le manuel que j'avais cette année était pas mal pour les exercices mais côté manipulation/recherche, ça ne me convenait pas. J'ai cherché pendant l'année comment faire pour faire manipuler les élèves. Il y a d'abord eu la méthode de Singapour mais je n'ai pas adhéré et puis au mois de mars/avril, j'ai découvert la méthode heuristique des mathématiques. Et il faut dire que je suis emballée ! Alors même si la majorité de la méthode va sortir en août pour les Cm, je fonce !!!!

    J'ai aussi les cahiers de géométrie de Bout de gomme que j'ai beaucoup aimé cette année !

    Histoire/géo : toujours le manuel Citadelle mais j'ai aussi découvert le livre d'histoire de chez Accès qui est très complet (on y trouve des notions pour l'enseignant, des petits récits, des documents, des petits exercices, des traces écrites. Bref, c'est très complet !!)

     

         

    Pour le matériel des élèves :

    Je compte fournir à chacun le petit matériel de bureau (stylos, gomme, crayons de papier, règle...). Je ne sais pas encore comment tout cela sera rangé... Dans des boites communes puisqu'ils travailleront par ateliers, dans une trousse qui restera à l'école, dans une petite corbeille individuelle ??? A voir !!

    Concernant les cahiers :

    cahier du jour
    cahier de leçons de français
    cahier de leçons de maths
    cahier de lecteur autonome
    Cahier de littérature et production écrite
    cahier de sciences
    cahier d'histoire géo
    cahier d'anglais
    cahier du soir
    cahier des arts

     

     Pour le matériel nécessaire à la MHM, j'ai fais un article, vous pouvez y faire un tour par ici

    Mes élèves n'utiliserons pas de classeur cette année.

     

    Pin It

    4 commentaires
  • L'année s'achève doucement (ou pas !) et le mois de juin rime entre autres avec préparation de l'année suivante. C'est la première fois que je sais que je reste dans mon école, dans ma classe et que je sais assez tôt quel niveau je vais avoir ! Et je vous assure, ça change la vie !! Ne pas être dans l'urgence, pourvoir prendre son temps pour commander les fournitures, le matériel, faire des choix pour gérer le quotidien de la classe et surtout (et c'est le sujet de mon article !), pourvoir choisir la façon dont on va travailler avec les élèves.

    J'ai donc décidé de travailler à la rentrée avec ma classe de CM1 avec la méthode heuristique des mathématiques de Nicolas Pinel.

     

    Cette méthode est pensée/proposée à partir : 

    - de différents constats comme notre rapport à tous aux maths, les résultats d'élèves dans des enquêtes  (PISA, TIMSS, CEDRE...), notre formation à nous, professeurs, ce qu'on utilise comme outils (de plus ou moins bonne qualité).

    - d'appuis et de recherches scientifiques comme les neurosciences ou les recommandations du CNESCO (conseil national d’évaluation du système scolaire) qui met en avant la manipulation d'objets, l'utilisation de l'oral avant l'écriture symbolique, privilégier le calcul mental, faire expliquer à l'élève comment il fait poru arriver à son résultat, rendre les maths plus ludiques etc.

     

    - de valeurs et de fondamentaux : l'éducabilité, la bienveillance, l'évaluation (la méthode propose une évaluation quasi-continue et formative la plupart du temps) afin de réguler les apprentissages. C'est pour cela que les objectifs sont annoncé très clairement aux élèves. Enfin le rôle de l'enseignant (qui doit expliciter, observer, guider, étayer, être empathique) et celui des parents (dont l'engagement induit la réussite des élèves) doivent être remis en question. L'enseignant devrait être médiateur de savoir et les parents ont une vraie place à prendre au sein de l'école (encourager le dialogue parents/enseignants, donner des outils aux parents pour qu'ils puissent participer à la scolarité des enfants sans pour autant jouer le rôle du professeur. En résumé, la balle est dans notre camp à nous, enseignants !

     

    J'aime l'esprit de cette méthode car pour moi, la manipulation est primordiale et tout est mis en oeuvre pour que les enfants puissent manipuler. Le rôle et le suivi des parents est primordial et il est clairement explicité.

     

    Ce qu'on trouve sur le site ici : 

    Les programmations, les jeux, le matériel à fabriquer et celui à se procurer, les fichiers, les problèmes...

    Mais aussi des points de didactique, des actualités autour des maths (sur la méthode de Singapour par exemple), des vidéos...

    Bref, je vous conseille vivement d'aller y faire un tour, c'est très enrichissant !!

    Le site

     

     

     

    Matériel utile :

     

           

    Pin It

    9 commentaires
  • Depuis le retour des vacances de Noël, j'expérimente dans ma classe le travail en ateliers. J'ai disposé les tables de mes élèves autrement : elles sont en îlots et les élèves travaillent par groupes de 6. J'ai donc 3 îlots de 6 pour les Cm1. Les Cm2, eux, sont restés en 2 rangées de 3 mais ce n'est pas un problème car quand ils ont besoin de travailler en groupe, nous utilisons une table au fond de la classe.

     Le côté des Cm1

     Le côté des Cm2 au fond

    (avec mon bureau près du tableau)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comment je procède ?

    3 groupes de Cm1 et 1 groupe de Cm2 donc 4 ateliers qui tournent sur 2 jours.

    Lundi et mercredi

    1 – exercices de grammaire/conjugaison en autonomie

    2- nombres et calculs avec la maitresse

    3- jeux de français ou mathématiques, coloriage magique, exercice de réinvestissement (écrit ou sous forme de manipulation)

    4- travail en autonomie : copie de leçon, production écrite, rallye lecture, revue de presse, exercice de réinvestissement en histoire/géo

     

    Jeudi et vendredi

    1 – exercices de grammaire/conjugaison en autonomie

    2- géométrie avec la maitresse

    3- jeux de français ou mathématiques, coloriage magique, exercice de réinvestissement (écrit ou sous forme de manipulation)

    4- travail en autonomie : copie de leçon, production écrite, rallye lecture, revue de presse, exercice de réinvestissement en histoire/géo

    Je travaille avec la méthode Picot en français alors dans mon emploi du temps, je me garde une plage horaire tous les jours pour travailler avec le groupe classe. Ensuite, lors des ateliers, les élèves travaillent en autonomie sur les exercices de grammaire/conjugaison. Je travaille donc très souvent avec les élèves en maths et je les fais manipuler.

     

      Voici un exemple de la gestion du roulement des ateliers (j'en profite pour remercier Masuel Riguen sur facebook pour m'avoir expliqué son fonctionnement et que j'ai repris en grande partie !!)

     

    Les numéros 1/2/3/4 déterminent l'ordre de passage du groupe dans les différents ateliers. Par exemple, le groupe 1 (1ère ligne), fait d'abord l'atelier avec moi puis en 2 copie la leçon de maths, en 3 le groupe fait les exercices de grammaire/conjugaison et en 4 le coloriage magique). 

    Les enfants sont toujours très curieux de savoir dans quel ordre ils passent... Surtout que parfois, je demande à la personne qui a un emploi civique dans mon école de prendre un groupe pour l'atelier jeux quand j'en programme un.

     

     

     

    Voici un exemple de programmation d'ateliers que j'ai réalisé pour la période 3 : c'est par ici

     

     

     

     

     

     

    Ce que j'en pense ?

    Démarrage un peu difficile pour moi... La première semaine, je l'ai trouvée trèèèès longue! Je n'avais plus les mêmes repères, la gestion du bruit était difficile, les élèves un peu perdus dans la lecture de rotation des groupes et j'avais du mal à gérer temps des ateliers... Il fallait que je trouve des exercices, des manipulations, des jeux qui ne soient pas trop difficiles car je les laissais en autonomie et il fallait que tout ça se fasse plus ou moins dans le même temps : un atelier ne peut pas être plus long qu'un autre...

    mais, maintenant, ça roule ! Tout le monde a pris ses repères, les élèves sont plutôt mignons, arrivent à chuchoter dans l'ensemble. Ils sont très contents de faire les ateliers, ils me disent qu'ils n'ont pas l'impression de travailler. Les jeux favorisent l'autonomie et dès qu'ils savent bien les règles, ils se mettent rapidement au travail : c'est super bien !

    De mon côté, le temps passe beaucoup plus vite qu'au début, la manipulation avec les élèves en maths se déroule bien (il y a encore des couacs mais on en a tous que l'on travaille en ateliers ou pas), c'est très appréciable de travailler avec des petits groupes de 6, je vois mieux ce qu'il se passe quand on découvre des notions, je peux bien mieux aider les élèves en difficulté et le tutorat marche pas mal aussi ! Bref, c'est vraiment un bon mode de fonctionnement. 

    Je ne passerai pas à la classe flexible tout de suite mais une chose en entraînant une autre, il est possible que j'y vienne un jour...!!!

    Pin It

    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires