•  Résultat de recherche d'images pour "manipuler pour comprendre cycle 3"A la rentrée 2019, j'aurai des CM1 et mes élèves vont travailler  en maths à partir de la méthode MHM. J'avais des CM1 l'an dernier et j'ai aussi utilisé MHM. J'aime beaucoup cette méthode, elle rebrasse les notions tout au long de l'année, il y a pas mal de jeux, de la manipulation, des petits fichiers pour travailler en autonomie et une certaine liberté est laissée à l'enseignant notamment avec les séances de régulation. Néanmoins, j'aime bien aborder certaines notions à ma manière comme la division ou les fractions. J'aimerais aussi beaucoup plus utiliser certains matériels comme les réglettes cuisenaires ou le matériel de base 10. Et il se trouve justement que dans la livre paru chez Nathan, deux des trois matériels utilisés sont les réglettes et le matériel de la base 10. J'ai donc sauté sur l'occasion et me suis procuré ce fameux livre !!

     

    Je m'en servirai en plus de la méthode MHM, pendant les séances de régulation mais aussi pour les séances de découverte. Je remplacerai donc certaines séances de la MHM par ces séances de manipulation.

     

    Comment est composé l'ouvrage ?

    Un préambule et 3 parties : 

    Le préambule est très important à lire et  traite de la manipulation : qu'est ce que c'est ? A quoi elle sert ? Quelle est la place de la manipulation dans les textes officiels ? Et dans les classes ? Faut-il faire manipuler tous les élèves ou uniquement ceux en difficulté ? Jusqu'à quel âge ? Que se passe-t-il si on laisse de côté l'étape de la manipulation ? Faut-il dépasser les manipulations ? Toutes ces questions sont abordées et traitées au début de l'ouvrage. Et rien que ça, c'est hyper intéressant !! 

    Ce que je retiens essentiellement de cette partie c'est que les auteurs ont dégagé deux types de manipulation (type I et type II).

    bullet go  Pour le type I, les manipulations d'objets ne sont pas en lien direct avec les concepts mathématiques mais avec la mémoire. Ce sera par exemple des coloriages magiques, des leçons à manipuler ou encore un jeu de mémory sur les tables de multiplication. 

    bullet go  Pour le type II, les manipulations d'objets interagissent directement avec les concepts mathématiques. Elles permettent de créer des images mentales efficaces.

    Les 2 types de manipulation sont importants et ont chacun leurs avantages : l'individualisation des contenus, création d'un environnement ludique et motivant pour le type I, construction et illustration des concepts pour le type II en plus des avantages du type I. 

    Le livre a choisi de ne traiter que des manipulations de type II.

     

    1- L'organisation pratique : On y décrit les trois matériels utilisés (la base 10, les réglettes cuisenaires, les géoplans). On explique la raison de l'utilisation de ces 3 matériels et pourquoi seulement 3 (tout simplement parce que la multiplicité des matériels nécessite des temps de découverte et de familiarisation alors que si l'on utilise peu de matériel le travail en classe sera plus efficace. Enfin, l'utilisation d'un matériel déjà connu permet de réactiver et renforcer ce qui a été vu précédemment).

    On décrit ensuite une séance type puis les différentes modalités de travail dans sa classe : en binôme, en ateliers tournants ou encore en classe entière.

     

    2- Les enjeux pédagogiques : Dans cette partie, les auteurs ont récapitulé les 50 fiches de travail dans un tableau en mentionnant leur pertinence en fonction du niveau enseigné (cm1 ou cm2 donc) avec 3 niveaux de pertinence :

    niveau 1 : bonne pertinence

    niveau 2 : pertinence forte

    niveau 3 : indispensable.

    Pour certaines fiches, il est aussi indiqué qu'on peut les utiliser en remédiation (donc pour les séances de régulation avec la MHM)

    Puis, la plus grosse partie du chapitre est consacrée à la description et l'explication des fiches de travail (les compétences travaillées, les enjeux didactiques)

    3- les fiches élèves avec en vis-à-vis de chaque fiche élève la page destinée à l'enseignant (détail du déroulé pédagogique, les intentions, les points de vigilance, la régulation, l'institutionnalisation).

     

    Mon sentiment sur ce livre c'est qu'il est très concret (moi qui cherchais depuis 2 ou 3 ans comment utiliser au mieux les réglettes pour travailler les fractions !) Il aborde ce qui pour moi est de la vraie manipulation (pour mieux ancrer dans l'esprit des élèves les concepts mathématiques) et il permet d'avoir une réelle liberté pédagogique en proposant des situations à insérer dans notre progression. Bref, il va être un indispensable pour moi. 

     

        

    Le livre existe aussi pour le cycle 2, le même matériel est utilisé avec la monnaie en plus

      

    Pin It

    1 commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "qr code"En ce moment, je créé mes leçons à manipuler (les LAM si vous préférez). C'est un peu à la mode en ce moment mais moi, je trouve ça sympa, ça change des leçons traditionnelles. Cela permet aux enfants de manipuler et peut être de mieux se souvenir de ce qu'ils apprennent puisqu'ils sont vraiment acteurs lors de l'apprentissage. 

    Dans ces LAM donc, j'y intègre des QR Code, vous savez, ces petits carrés plein de pixels ! Le site des fondamentaux du réseau Canopé regorge de petites animations très bien faites alors pourquoi ne pas intégrer ces petites vidéos dans les leçons ? Pour cela, on a donc besoin de ces fameux QR Code.

    Comment donc insérer un QR Code dans un document ?

    Encore une fois, c'est très simple : 

    1- Il faut ouvrir la petite vidéo (de Canopé)

    2- Copier le lien de la vidéo situé dans la barre d'adresse en haut

    3- Ouvrir dans une autre fenêtre le site internet qui permet de créer les QR Code. Moi, j'utilise ce site : https://www.unitag.io/qrcode

    4- Coller l'adresse du lien que l'on vient de copier dans l'espace prévu

    5- Cliquer sur download the QR Code

    6- Vous n'avez plus qu'à copier l'image du QR Code et l'insérer dans votre document !

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Gros morceau à préparer, je ne vous le cache pas : le paravent du centre d'écriture.

    J'ai déniché à l'école un carton que j'ai plié en trois pour pouvoir m'en servir de paravent. L'idée n'est pas de moi mais de Debbie Diller dans son livre sur les centres de littératie

    Ma façon de travailler avec les élèves va un peu changer l'année prochaine : je travaillerai avec la moitié de la classe pendant que l'autre moitié travaillera en autonomie. Cela va se faire progressivement et il faudra que je modélise les façons de fonctionner avant que tout roule comme sur du roulettes. Mais, bref, pendant les moments où la demi-classe sera en autonomie, les élèves vont devoir travailler à certaines tâches dont l'écriture.

    Et c'est là qu'intervient mon paravent ! Il permet aux élèves de s'isoler mais aussi d'avoir un affichage pratique sous les yeux et qui a l'avantage de se ranger quand on a terminé. J'ai de plus en plus horreur de voir des affichages dans tous les sens dans la classe... On s'y perd, les élèves ne les utilisent pas, c'est moche, enfin plein de bonnes raisons pour que je minimise les affiches dans ma classe !

    Le but est de le construire avec eux pour qu'ils se l'approprient vraiment. Là je vous présente un paravent qu'on pourrait rencontrer en fin d'année (c'est surtout pour se rendre compte de ce que ça donne et comment il faut construire les choses). Il y en aura 2 dans la classe, ce qui permet aux élèves d'être mobiles et de pouvoir s'installer où bon leur semble. Cela permet aussi à plusieurs binômes de travailler en même temps à ce centre. Je vous présenterai tout le matériel que je mettrai à disposition des élèves fin août quand je pourrai retourner à l'école.

    En attendant voici le paravent en images. Je vous mets les liens des quelques documents utilisés. 

     

     

     

    Volet de gauche pour les                aides                            

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le volet droit du paravent pour d'autres aides

     

    Le milieu du paravent

     

     Pour les  quelques ressources utilisées sur d'autres blogs, voici les liens : 

    le mémo des sons chez maitresseecline , c'est par ici

    l'alphabet en écriture cursive sur les lignes chez aliaslili, c'est par ici

    le flipbook sur le portrait chez la classe de laure, c'est par là

    Enfin voici 2 fichiers contenant les étiquettes collées sur le paravent (je n'ai pas mis certaines images car elles ne sont pas libre de droits...) : document 1 et document 2

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Je me suis enfin penchée sur un problème qui se pose à moi régulièrement et dont je n'arrivais  pas à trouver la solution : Comment imprimer 2 fois la même page sur une seule feuille ?

    Vous allez me dire : "ben c'est facile, tu n'as qu'a sélectionner mutlipages ou images multiples puis 2 en 1 ou 4 en 1 ou plus petit suivant ce que tu veux". Ben oui, mais non, ça ne fonctionne pas parce qu'en faisant cela, par exemple 2 en 1, je vais me retrouver avec la page en A5 mais en 1 seule fois sur la feuille imprimée alors que moi, je la veux 2 fois sur la même page.

    En fait, c'est tout simple : 

    Il suffit de dupliquer le numéro de la page que vous voulez imprimer en séparant ces deux même numéros d'une virgule dans "pages à imprimer / pages". Cela dupliquera artificiellement la page que vous voulez imprimer comme si le fichier que vous utilisez comportait effectivement... deux fois cette page ! Vous n'aurez plus ensuite qu'à sélectionner dans images multiples " 2 en 1" pour avoir votre fameuse page 2 fois en A5 sur votre page imprimée. Si vous souhaitez l'avoir 4 fois, vous faites la même chose en écrivant le numéro de page 4 fois en séparant toujours d'une virgule puis vous sélectionnez 4 en 1.

    Tout ce que je viens de décrire fonctionne avec des documents word, PDF, power point.

    Bon, vous allez me dire c'est bien joli tout ça ! En PDF, ça fonctionne quand le document comporte plusieurs pages mais quand il n'y a qu'une seule page, on en peut pas sélectionner la page à imprimer donc on ne peut rien écrire dans le petit encadré à côté (c'est grisé) ! Qu'à cela ne tienne je vous répondrai !! 

    Dans ce cas, il faut : 

    1-enregistrer le PDF

    2- utiliser un logiciel gratuit sur internet (par exemple : https://smallpdf.com/fr/fusionner-pdf) afin de déposer 2 fois le PDF puis le fusionner.

    3- Vous allez alors vous retrouver avec un nouveau PDF de 2 pages cette fois (2 fois la même page). Vous n'aurez plus qu'à faire la manipulation décrite au-dessus !

           

     

     

         

    Pin It

    7 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "réussir en grammaire cm" J'ai reçu il y a quelques semaines le "Réussir en grammaire CM" paru chez Retz. L'an prochain je vais très certainement avoir des CM1 et j'en avais un peu marre de Picot alors en cherchant un peu, je suis tombée sur cet ouvrage écrit par lalaaimesaclasse (son article ici, les paperboards ici)

    Picot est très bien parce que c'est routinier, c'est clé en main, les élèves travaillent sur les mots, les phrases, conjuguent à toutes les sauces, il y a de la production écrite. Mais comme je veux reprendre les ateliers (voir mon article) l'année prochaine, je voudrais que mes élèves manipulent ! Et je voudrais qu'ils manipulent en ateliers. Alors en attendant que le méthode heuristique de français sorte, je vais tester Réussir en grammaire.

     

     

     

    Alors, comment est-il conçu ?

    D'abord, il y a 24 séquences (grammaire et conjugaison ). Chaque séquence se déroule en 5 séances allant de 20 min environ à 1 heure.

    * Comme dans Picot, on découvre un texte avec des questions de compréhension. Le petit plus, c'est que les textes sont donnés avec le comptage des mots pour travailler aussi la fluence (dans un autre créneau). On découvre dans le même temps la notion de façon intuitive. Ca, c'est pour la 1ère séance.

    Je pense que, pour gagner du temps, je donnerai le texte à lire à mes élèves le vendredi avec les questions (ils devront y répondre à l'oral) et que le lundi suivant, ils découvriront la notion de façon intuitive et je lancerai la séance 2 dans la même journée.

    * Justement, la 2ème séance qui pour moi devrait tenir en environ 40 min est une séance de réactivation ou de découverte de notion. Là, les élèves manipulent des étiquettes, les petits personnages de la méthode. Ils colorient des mots, des groupes de mots. Bien souvent ils travaillent en binômes ou en petits groupes puis réalisent un travail individuel pour bien ancrer la notion.

    * Vient la 3ème séance, la plus longue à mon sens (environ 60 min) où les élèves approfondissent la notion. Là encore, les élèves manipulent ! Puis un temps est dédié à l'élaboration de la leçon. Le petit plus, on a la leçon sous forme de mémo classique mais aussi sous forme de carte mentale ! Et dans certaines leçon on trouve les liens vers les petits films d'animation qu'on trouve sur Canopé (les fondamentaux).

    *Enfin, les deux dernières séances sont des séances de consolidation et de réinvestissement. On y trouve 5 ou 6 exercices.

    Avec le livre, on trouve aussi un CD-ROM avec tous les personnages à imprimer, les étiquettes à manipuler, les exercices (qu'on peut aussi enrichir, transformer), les textes de découverte, les mémos et cartes mentales, les activités ritualisées ainsi que les corrigés des exercices.

    Le livre est très agréable à lire, il est en couleur et va à l'essentiel. De plus, si vous utilisiez les "réussir son entrée en grammaire ce1"  et "réussir en grammaire ce2" alors vous ne serez pas dépaysé car c'est la même façon de fonctionner !!

     

     

    Et les méthodes pour le ce1 et le ce2

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique